Rechercher
  • rendezvousbto

Comment voyageront les Français en 2021 ? Flexibilité, nature et autonomie

Mis à jour : mars 1


Le European Traveller Intelligence Monitor (ETIM), le nouvel outil de data d’Interface Tourism Insights, révèle à quoi ressembleront les voyages des Français en 2021.


« Trois tendances clés se dégagent des réponses du panel français sur le visage du voyage de demain : un besoin de flexibilité, un désir de nature et une préférence pour l’autonomie. Sous l’effet de la crise de la covid-19, les critères de sécurité et d’accessibilité en termes de prix ressortent également, mais l’envie de voyager n’a pas diminué et près d’un Français sur deux n’a pas changé de budget voyage en 2021. ».

Avec un panel de 20 000 personnes interrogées à travers 13 pays européens, dont 3000 personnes en France, la plateforme ETIM combine 5,7 millions de données pour proposer une analyse fine des tendances de voyage. Parmi les données étudiées figurent notamment les 30 critères les plus importants pour les voyageurs lors du choix d’une destination. Pour les Français, les critères qui ont le plus d’importance cette année sont l’offre d’une destination en termes de nature et d’activités de plein air (51%), le niveau de ses standards de sécurité (41%) et son accessibilité en termes de prix (25%).

Privés de contacts l’année passée, les Français souhaitent également pouvoir socialiser : ils valorisent particulièrement la possibilité de faire de nouvelles rencontres (21%) et d’interagir avec des locaux (13%). Les autres priorités des voyageurs français tourneront très clairement autour des loisirs, avec un intérêt marqué pour les destinations balnéaires (18%) et les activités en famille (13%) comme par exemple la visite de parcs d’attractions (17%). Enfin, l’accessibilité d’une destination par vol direct jouera un rôle très important dans le choix des Français (19%), de même que l’existence de vols depuis ou vers des aéroports locaux (13%).


· Des services plus flexibles, mais plus d’encadrement…

Interrogés sur les services devenus plus importants depuis la pandémie, les Français citent dans un premier temps un besoin accru d’assurance maladie et annulation (+32%). Une plus grande flexibilité, nécessaire pour faire face à une situation constamment changeante, est devenue un prérequis à tout départ.

Les Français souhaitent aussi se reposer plus sur les professionnels du tourisme : les formules all-inclusives et les offres packagées ont pris plus d’importance pour les voyageurs depuis la crise (respectivement +9% et +7%), apportant plus de certitude et de tranquillité dans l’organisation d’un voyage. De même, les agences de voyage ont gagné en pertinence pour les Français (+6%) qui préfèrent s’en remettre à des professionnels pour gérer une logistique devenue plus compliquée.


· …ou bien plus d’indépendance et d’autonomie

A l’inverse, les autres tendances qui se dégagent dénotent un souhait d’indépendance vis-à-vis des contraintes logistiques de transports et d’hébergements. En effet, pour palier à ces facteurs d’incertitudes, les Français déclarent que, dans les deux ans à venir, ils vont privilégier plus les road trips et les destinations vers lesquelles ils peuvent conduire eux-mêmes (+19%). De même, ils vont accorder plus d’importance aux hébergements où ils pourront faire leur propre cuisine (+15%) afin de ne pas être dépendants des restaurants et de leur ouverture.

On voit ainsi que les locations privées type Airbnb et les séjours chez de la famille ou des amis occupent respectivement les deuxième et troisième places du podium des types d’hébergement préférés des Français. Suivent de près les maisons de vacances (4e place), les bed & breakfast (5e) et les campings (6e). Les chaînes hôtelières et les hôtels de ville ne font leur apparition qu’en 8e et 9e place.

Les séjours itinérants, le camping et les voyages en camping-car s’inscrivent dans la même tendance en hausse : 10% des Français envisagent plus de partir faire du camping ou de voyager en camping-car à l’avenir et de manière générale, 38% des Français privilégieront les voyages itinérants ou multi-destinations. Pour éviter les problèmes de frontières fermées, les Français prévoient de voyager plus en France qu’avant (+19%) ou dans les pays voisins (+ 8%).


· Voyager envers et contre tout

Facteur d’optimisme pour le secteur, 45% des Français déclarent que leur budget voyage restera inchangé en 2021, contre 25% seulement annonçant un budget en baisse, 23% d’indécis et tout de même près de 7% qui prévoient un budget en hausse.

Interrogés sur leurs projets de voyage hors-Europe, 38% des Français se déclarent prêt à partir dès qu’ils seront vaccinés. Près d’un Français sur deux serait même prêt à voyager vers une destination déconseillée par les autorités françaises, si tant est qu’il trouve une très bonne offre ou qu’il se sent en sécurité personnellement.

Pour découvrir plus de tendances et de données sur les perceptions, les comportements et les intentions de voyage en France et en Europe, n’hésitez pas à nous demander plus d’informations.

Alice Kabanoff

Directrice de comptes

(sources : Interface Tourism France - https://interfacetourism.fr/2021/02/24/tendances_voyage_2021)